Réaménager son logement grâce à l’Anah et la PCH

22 Septembre 2020

Lorsque vous êtes en situation de handicap ou une personne âgée, il est important d’adapter le plus possible votre habitation pour éviter tout risque de chute ou désagrément lors de votre circulation au sein de votre logement. Une des zones la plus à risque étant la salle d’eau, la rénovation de salle de bain est régulièrement au cœur des projets de travaux et peut être financée grâce à l’Agence nationale de l’habitat (Anah) ou grâce à la prestation de compensation handicap (PCH).

L'aide de l’anah pour propriétaire occupant

L’aide « Habiter facile » de l’Anah peut vous permettre de mettre en place des éclairages adaptés au sein de votre logement pour éviter les risques de chute, d’installer un siège de douche mural, des WC surélevés, des marches antidérapantes ou encore installer une douche italienne. Si vous êtes locataire mais avez l’accord de votre propriétaire, il vous est possible de déposer une demande d’aide auprès de l’Anah.

chiffres clés anah 2019

Comment demander l'aide de l'Anah ?

Vous êtes une personne âgée ou en situation de handicap propriétaire occupant ? L’anah vous permet de bénéficier de l’aide « Habiter facile » qui finance jusqu’à 10 000 euros de travaux selon vos ressources.

Pour demander l’aide de l’anah, un site dédié, mon projet anah a été mis en place par le ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales. L’Anah attribue l’aide selon des conditions de ressources. Pour vérifier votre éligibilité, vous devrez vous munir de l’avis d’imposition de votre foyer et vous identifier à l’aide de votre numéro fiscal et votre référence d’avis et renseigner vos coordonnées pour confirmer le revenu fiscal du foyer.

Une fois votre simulation anah effectuée, vous obtiendrez vos résultats indiquant à quelles aides vous pouvez prétendre et sous quelles conditions.

Quelles sont les conditions de ressources ?

  • Ressources très modestes : Les travaux seront financés à hauteur de 50% HT pour un montant d’aide maximum de 10 000€.
  • Ressources modestes : Les travaux seront financés à hauteur de 35% HT pour un montant d’aide maximum de 7 000€.

Quels sont les délais pour obtenir l’aide de l’anah ?

Après avoir testé votre éligibilité, créé votre compte et adressé votre demande sur mon projet anah, un opérateur conseil visitera votre habitation en moyenne 1 mois après avoir rempli votre dossier. Une fois la visite effectuée, le délai d’examen de l’aide et la prise de décision se fera en moyenne en 1 mois et demi, décision après laquelle les travaux pourront commencer. Après la réalisation des travaux, le paiement de l’aide se fera sous 2 semaines.

Aides techniques de la prestation de compensation du handicap (PCH)

La PCH finance l’achat ou la location d’équipement ou d’équipement pour les personnes aux activités restreintes en raison de leur handicap. Cette prestation offre notamment une possibilité de rénovation de salle de bains à moindres frais. Les aides techniques éligibles à la PCH évoquées dans l’arrêté du 18 juillet 2008 modifiant l’arrêté du 28 décembre 2005 concernent :

  • Le matériel figurant sur la liste des produits et prestations remboursables (LPPR)
  • Le matériel ne figurant pas sur la LPPR : aides à l’habillage, à l’hygiène (barres d’appui, siège de bain ou baignoire), à la mobilité (accessoires fauteuils, cyclomoteurs), aux activités domestiques, à la communication (aides optiques, téléphone, synthèse vocale, alarmes), etc.
  • Les surcoûts liés à l’installation d’équipements d’utilisation courante destinés à faciliter l’usage des personnes en situation de handicap

L’aide à l’aménagement de la prestation de compensation handicap doit correspondre à l’un des buts énuméré ci-dessous :

  • Maintenir ou améliorer l’autonomie
  • Assurer la sécurité et faciliter l’intervention des aides à domicile

Pour les équipements financés en partie par la sécurité sociale, la PCH ne prendra en charge que le reste à charge. Cela peut concerner les lits médicalisés, les fauteuils roulants, les appareils auditifs Certains d’entre eux sont en partie couverts par la sécurité sociale, comme les lits médicaux, les fauteuils roulants, ou encore les appareils auditifs.

Partager :

WordPress:

%d blogueurs aiment cette page :